Accueil Nationale Côte d’Ivoire / Une campagne initiée pour sensibiliser les jeunes filles du lycée moderne de Bonon sur la précarité menstruelle
Nationale

Côte d’Ivoire / Une campagne initiée pour sensibiliser les jeunes filles du lycée moderne de Bonon sur la précarité menstruelle

L’association Adeen Tahny IY a initié, vendredi 13 octobre 2023, au sein du lycée moderne de Bonon, une campagne pour sensibiliser les jeunes filles sur la problématique de la précarité menstruelle qui constitue un frein à leur autonomisation.

Dans le cadre de la  » Précarité menstruelle Tour Bonon 2023″, des ateliers thématiques ont eu lieu, après la sensibilisation générale faite à l’endroit des filles et des garçons sur la précarité menstruelle par la présidente de cette association, Tina Youan Ilupeju.
Les filles de 09 à 11 ans ont été entretenues sur le thème  » les règles c’est normal », celle de 12 à 15 ans sur les différentes phases du cycle menstruel et enfin les filles de 16 ans à 19 ans ont reçu l’enseignement sur la gestion de la douleur pendant la menstruation.
 Selon la présidente, Tina Youan Ilupeju, l’objectif est d’apporter la bonne information sur l’éducation sexuelle, en parlant de la précarité menstruelle, de rappeler qu’avoir les règles, ne fait pas des jeunes filles, des personnes sales et impures,  de sensibiliser à ce que les établissements et les décideurs mettent à la disposition des jeunes filles des toilettes propres, accessibles et équipées et que les jeunes filles aient accès gratuitement aux serviettes hygiéniques.
 » On ne peut pas éduquer la jeune fille sans éduquer son environnement immédiat, c’est pourquoi, nous avons associé les jeunes garçons et nous allons nous entretenir avec les enseignants et les encadreurs pour qu’ils aient un discours moins culpabilisant vis-à-vis d’elles et qu’elles puissent se confier à eux « , a-t-elle indiqué, précisant que  plus de 35000 serviettes hygiéniques ont été distribuées à cette occasion.
 Selon l’éducatrice du niveau 6e , Mme Kouakou née Bohi Lou Aline, l’objectif est d’amener les jeunes filles à se valoriser, leur dire que les règles, c’est normal et ça ne doit pas empêcher de réussir ses études.  » Dans notre établissement, sous l’impulsion du proviseur, Effoué Eponon, nous initions de façon permanente des activités pour l’autonomisation de la jeune fille « , a-t-elle ajouté.
Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Nationale

Côte d’Ivoire / Southland Kati sensibilise à la protection de l’environnement en milieu scolaire à Guiglo – Copy

Le groupe Southland Kati, une société intervenant dans la filière hévéicole, a...

Couverture MédiatiqueNationale

Enseignement Technique / Lancement officiel de la formation des formateurs en froid et climatisation DAIKIN – METFPA

Moustapha SANGARÉ, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Enseignement technique, de la Formation...

Nationale

3eme édition du prix Macky Sall pour la recherche : Les 3 premiers prix reviennent à la Côte d’Ivoire 

La Côte d’Ivoire vient de remporter ce Mardi 28 Novembre 2023, les...