Accueil Santé Santé / Une réduction significative des grossesses en cours de scolarité à Bondoukou
Santé

Santé / Une réduction significative des grossesses en cours de scolarité à Bondoukou

Le responsable du Service santé scolaire et universitaire, santé des adolescents et jeunes (SSSU-SAJ) de Bondoukou, Dr Tiangbé Mamadou, a salué la réduction significative du nombre de grossesses en cours de scolarité au titre de l’année scolaire 2022 – 2023, lors du bilan de ces activités tenu à la préfecture.

Au total, 155 grossesses en cours de scolarité ont été enregistrées durant l’année 2022 – 2023 à Bondoukou, contre 169 grossesses, en 2021 – 2022 et 450 en 2018, selon le médecin généraliste au médico-préscolaire de Bondoukou.

Dr Tiangbé a annoncé, jeudi 19 octobre, vouloir atteindre les chiffres de 115 grossesses en cours de scolarité cette année scolaire et arriver à terme à éradiquer ce phénomène dans sa zone. « Main dans la main, nous pouvons atteindre (cet objectif) », a-t-il dit, en présence du secrétaire général 2 de la préfecture de Bondoukou, Loan Constant.

Le médecin généraliste au médico-préscolaire de Bondoukou a indiqué que la population des adolescents encadrés s’élève à 166 000 jeunes encadrés, avec 29 518 personnes sensibilisées dont 15 829 filles pour le cancer du col de l’utérus. Quelque 801 pathologies ont été dépistées, selon Dr Tiangbé.

Le directeur régional de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle du Gontougo, Dr Tia André, a apprécié cette nette progression des indicateurs phares, lors cet exercice de redevabilité pour l’amélioration des résultats scolaires des élèves.

Créé en octobre 1974, le médico scolaire de Bondoukou intervient dans plusieurs domaines dont la promotion de la santé par des conseils, conférences et causeries débats et les visites d’inspection dans des établissements scolaires, ainsi que la prévention, à travers des visites médicales systématiques, le dépistage, la santé de la reproduction, les activités curatives (consultations, prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida).

Il est sous la tutelle du le Programme national de la santé scolaire et universitaire – Santé adolescents/jeunes (PNSSU-SAJ) qui a été crée en 2016. Ce Programme veille à la prise en charge des élèves déscolarisés et non scolarisés.

Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

InternationaleSanté

Santé : Togo / Depuis Lomé, la CEDEAO prépare l’harmonisation des curricula de formation

Lomé, la capitale togolaise, accueille depuis mardi 16 juillet 2024, une rencontre...

InternationaleSanté

Santé : Togo / l’Assurance Maladie Universelle couvre déjà 800 000 personnes !

Au Togo, le projet d’Assurance maladie universelle (AMU) déployé en janvier dernier,...

InternationaleSanté

Santé : Bénin / En Afrique les enfants de plus en plus touchés par les AVC

Jusqu’à ce jeudi 17 juillet se tient au Sénégal la 4ème conférence...

InternationaleSanté

Santé : Niger / Le Ghana confirme une épidémie de dengue avec 9 cas confirmés

Les autorités sanitaires ghanéennes ont annoncé dimanche avoir confirmé 9 cas de...