Accueil Internationale Sénégal / Université Iba Der Thiam de Thiès : Les étudiants réclament l’équipement et la réception du pavillon de 1 000 lits et du nouveau restaurant
Internationale

Sénégal / Université Iba Der Thiam de Thiès : Les étudiants réclament l’équipement et la réception du pavillon de 1 000 lits et du nouveau restaurant

Les amicales des étudiants de l’université Iba Der Thiam (UIDT) de Thiès, qui ont accompagné l’équipe du Centre des œuvres universitaires et sociales (CROUS-T) au cours d’une visite de terrain effectuée dans la perspective de la rentrée 2023-2024, pour constater l’état d’avancement des travaux de vacances, ont conclu à «l’urgence de résoudre l’équation du nouveau pavillon de 1 000 lits et du nouveau restaurant, à travers l’équipement et la réception dans les plus brefs délais».

« L’université Iba Der Thiam (UIDT) de Thiès a atteint ses limites ». La remarque est des étudiants qui disent attendre que le nouveau pavillon de 1 000 lits et le nouveau restaurant dont les travaux sont pratiquement achevés soient équipés et réceptionnés dans les plus brefs délais.

Pour le président des étudiants de l’UFR Science et Technologie, Adama Sow Kébé, membre de la conférence d’étudiants de l’UIDT, «il y a quelques semaines, nous avions posé sur la table de l’autorité quelques revendications devant être réglées d’ici la reprise des cours. Hier, avec l’équipe de la Conférence des amicales de l’université et du Centre des œuvres universitaires et sociales de Thiès (CROUS-T), une visite a été organisée, pour se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de vacances ». C’est pour constater que « les conditions s’améliorent, les travaux avancent et les conditions sont en train d’être réunies pour une bonne rentrée universitaire à Thiès ».

Cette université doit être hissée au sommet à travers des équipements idoines

Selon lui, « la capacité d’hébergement est très largement dépassée, surtout avec le système de «clandotage» en cette période de canicule ». Pour cette raison, il lance un appel au président de la République, pour « terminer en beauté, en inaugurant personnellement les chantiers sociaux de l’UIDT ».

Aussi de renseigner que « pour certains bâtiments, il ne reste donc que les équipements, pour pouvoir accueillir les étudiants » et que « si tous ces aspects sont réglés, la page des gros problèmes d’hébergement au niveau de l’UIDT sera fermée, pour l’essentiel ».

Il ne manque pas de constater que « le service médical et les chambres sont fin prêts, il ne reste qu’à les équiper et cela ne doit pas constituer un obstacle à une bonne rentrée, d’autant plus que des informations font état de matériel stocké au port de Dakar ».

À ses yeux donc, « il urge que le ministre de tutelle diligente cette situation, afin que tous les nouveaux locaux puissent être réceptionnés ». Pour Adama Sow Kébé, « le nom donné à cette université renvoie à la grandeur, Iba Der Thiam n’étant pas n’importe qui dans ce pays. C’est pourquoi lui donner le nom d’une telle institution universitaire doit être accompagné par des mesures concrètes, des évolutions tant sur le plan social que pédagogique ». Il s’y ajoute qu’« il s’agit d’une université d’excellence, à vocation scientifique et les résultats obtenus par les étudiants, notamment dans le système d’entrepreneuriat, le prouvent, avec des étudiants lauréats du prix du chef de l’État dans ce domaine », remarque le président des étudiants de l’UFR Science et Technologie.

Pour toutes ces raisons, « cette université doit être hissée au sommet, à travers des équipements idoines, afin que les résultats soient meilleurs dans un futur proche ».

Créer les conditions optimales d’une bonne rentrée universitaire 2023-2024

Pour Cheikh Abdoulaye Diagne du service administratif du CROUS-T, « ce tour d’horizon a permis de constater de visu l’état d’avancement des travaux déroulés pendant les vacances ». Il rappelle que le CROUS-T est un maillon important du dispositif universitaire et le directeur avait instruit ses services de tout mettre en œuvre pour créer les conditions optimales d’une bonne rentrée universitaire 2023-2024.

C’est ainsi que, dit-il, les travaux de désherbage et de désinfection ont été enclenchés, ainsi que la remise en état de la plomberie, pour recevoir sans couacs les étudiants dès le jour de la rentrée.

Il s’est agi, pour le CROUS-T, de « tout faire pour mettre les campus dans des conditions optimales, afin que les étudiants puissent s’y épanouir », car, souligne-t-il, « le social joue un rôle important dans les études et toutes les parties en sont conscientes. C’est pourquoi chaque année, il entame des travaux d’envergure, pour mettre aux normes les campus sociaux ».

Aussi de noter que « cette année, malgré quelques tensions budgétaires, les devants ont été pris, en attendant que le Conseil académique se prononce sur la date de l’ouverture des classes au niveau de l’UIDT ».

Source : adakar

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Internationale

Burkina Faso / Excellence scolaire 2024 : Le comité d’organisation déjà à pied d’œuvre

Le directeur de Cabinet et le Secrétaire général du département de l’éducation...

Examens ConcoursInternationale

Burkina Faso / BEPC 2024 : Bonne moisson

Félicitations à tous les acteurs pour cette réussite exceptionnelle malgré les défis...

Examens ConcoursInternationale

Togo / CEPD 2024 : Plus de 200.000 candidats en lice

Le mardi 18 juin marque le début des épreuves du Certificat d’études...