Accueil Internationale Burkina Faso / Examens du CEP, du BEPC, du CAP et du BEP : C’est parti pour les épreuves écrites
Internationale

Burkina Faso / Examens du CEP, du BEPC, du CAP et du BEP : C’est parti pour les épreuves écrites

Le ministre de l’Education et de l’Alphabétisation a procédé ce mardi 4 juin 2024 au lancement officiel des épreuves écrites du Certificat d’études du premier cycle (CEP), du Brevet d’études du premier cycle (BEPC), du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) et du Brevet d’études professionnelles (BEP). C’était au complexe sainte Anne à Kamboinsin à Ouagadougou.

Cette année, ils sont au total 360 340 candidats inscrits au CEP dont 198 364 filles. Au BEPC, ils sont au nombre de 220 158 candidats dont 130 497 filles. Au BEP, ce sont 16 573 candidats qui vont à recherche de ce diplôme. Quant au CAP, ils sont au nombre de 10 426. « Ce sont des moments de stress pour les candidats. Alors nous leur demandons de rester concentrés. Nous invitons les parents à accompagner leurs enfants lors de la composition afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes », a exhorté le ministre de l’Education Jacques Sosthène Dingara Dingara après l’ouverture de l’enveloppe contenant la première épreuve du BEPC, la dictée.

En ce qui concerne la question sécuritaire, le premier responsable du département de l’Education assure que toutes les dispositions ont été prises. Selon le ministre, des dispositifs de sécurité ont été mis en place sur l’ensemble du territoire. « Il y a des questions sensibles. Nous ne pouvons pas tout dévoiler. Mais nous rassurons les uns et les autres que les dispositions nécessaires ont été prises pour un bon déroulement des examens. Là où les centres ont été délocalisés, cela s’est fait de concert avec la sécurité. Du reste, la situation n’est pas aussi criarde que l’année dernière étant donné que beaucoup de centres qui étaient fermés ont été rouverts. C’est le cas de la Boucle du Mouhoun où 24 centres qui n’étaient pas fonctionnels en 2023 sont à nouveau ouverts. Au niveau sécuritaire, beaucoup d’efforts ont été fournis et nous avons foi que tout se passera bien», indique l’autorité.

Interrogé avant le début de la composition, Abdoul Latif Compaoré, un candidat qui surmonte bien son stress, confie : « Je me sens plus que jamais prêt à affronter les épreuves. Je parie que je vais décrocher mon BEPC avec une bonne mention. Mais comme le dernier mot revient à Dieu, bonne chance à moi et à tous mes camarades »

Pour ce qui est du CEP, la première épreuve était la rédaction dont le sujet est: « Parmi les contes que tu as déjà lus ou écoutés, raconte le plus intéressant ».

Source : aouaga

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Internationale

Guinée / Examens Nationaux : Communiqué du Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation

Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a été informé de...

Internationale

Guinée / Jean Paul CEDY aux enseignants, à Kissidgougou :‘’Nous enseignants sommes les artisants de refondation’’

Après les régions de Kankan et de N’zérékoré, le Ministre de l’Enseignement...

Internationale

Burkina Faso / Carnet d’audiences MENAPLN : Le directeur général de Nestlé chez le ministre Jacques Sosthène DINGARA.

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des...