Accueil Nationale Côte d’Ivoire / Faible disponibilité de commodité et de matériel didactique dans la zone centre-est selon l’enquête IPS éducation
Nationale

Côte d’Ivoire / Faible disponibilité de commodité et de matériel didactique dans la zone centre-est selon l’enquête IPS éducation

La disponibilité d’infrastructures minimales est plus faible dans le centre-est avec seulement 2 % des écoles primaires qui disposent d’infrastructures minimales (commodités) telles que les toilettes adéquates (fonctionnelles, accessibles, propres, séparées selon le genre) et l’éclairage dans les salles de classe contre  16% au plan national selon les résultats de l’enquête sur les indicateurs de prestation de services de l’éducation (EIPSE) 2022 présentés mercredi 21 juin 2023 à Abengourou

Seulement 34% des écoles primaires de la zone centre-est regroupant les régions de Daoukro, Bongouanou, Agnibilékrou, Abengourou, disposent de matériel didactique (tableau noir, craie, crayon, cahiers, éclairage de la classe) contre 43 % au niveau national toujours selon les résultats de l’EIPSE projeté lors de l’atelier de restitution à la direction régionale de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation à Abengourou.

Selon les résultats présentés par Kouakou Amoin Berthe de la direction des statistiques démographiques et sociales (DSDS) de l’institut national de la statistique (INS), la moitié des élèves de CE2 ne dispose pas de manuel de mathématique ou de français.

Ils éprouvent des difficultés à lire et à comprendre un texte et à faire des calculs avancés. En termes de qualité de l’enseignement, la proportion des enseignants au plan national ayant trouvé 80 % des exercices est très faible avec 11 %. Cette proportion est plus faible dans le centre-est avec 5 %.

L’EIPSE réalisée par l’institut national de la statistique en collaboration avec la Task-Force et des directions centrales du ministère en charge de l’Éducation révèle au plan national que 25 % des apprenants qui ont l’âge de faire le primaire n’ont pas pu accéder à l’école, au niveau de la rétention les statistiques indiquent que 5, 6 % de cas d’abandon.

« Au niveau de la qualité de l’enseignement, c’est 48 % des enfants en Côte d’Ivoire qui atteignent un niveau suffisant en lecture, et 27 % en calcul à la fin du cycle primaire et 8,3 % de redoublement », a ajouté le spécialiste en charge de la politique éducative à la Task-Force Abdoulaye Son.

Le chef de la délégation Essoua Emmanuel, spécialiste en planification des politiques et des stratégies de l’éducation à la Task-Force a indiqué l’objectif de l’enquête est de mettre à la disposition des décideurs des données et indicateurs sur les écoles primaires publiques, privées et communautaires pour améliorer qualitativement et qualitativement les prestations de services et améliorer durablement la performance des prestataires de santé et des enseignants.

L’EIPSE-CI 2022 a été commanditée par le Gouvernement ivoirien à travers le ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, le ministère du Plan et du Développement. Elle a bénéficié de l’assistance technique et financier de la Banque mondiale à travers le Projet d’amélioration de la prestation de services éducatifs (PAPSE).

Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Couverture MédiatiqueNationale

Enseignement technique / Renforcement des liens entre la Côte d’Ivoire et l’Espagne

Une rencontre entre le ministère de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle...

Nationale

Enseignement Supérieur / Renforcement de la coopération Ivoiro-Suisse

Le ministre Adama DIAWARA rencontre son homologue suisse Ce mardi 28 mai...

Nationale

Enseignement Technique / Renforcement de la Coopération entre la Côte d’ivoire et l’Espagne

N’Guessan KOFFI et le Secrétaire d’État Espagnol à l’Éducation, José Manuel BAR...