Accueil Nationale Côte d’Ivoire / Le Ministère de l’Enseignement Technique réceptionne 14 véhicules du C2D
Nationale

Côte d’Ivoire / Le Ministère de l’Enseignement Technique réceptionne 14 véhicules du C2D

Le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, Koffi N’Guessan, a réceptionné les clés de 14 véhicules, à savoir 13 livrés et l’un en cours de livraison du Contrat de désendettement et de développement (C2D) via l’Agence française de développement (AFD), lundi 24 juillet 2023 au Lycée technique de Cocody.

Le ministre a précisé que trois véhicules seront mis à la disposition de la Direction de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle (DAIP) et dix pour les établissements à savoir le Lycée professionnel hôtelier (LPH) de la Riviera, le Lycée professionnel sectoriel (LPS) de Yopougon, le Lycée professionnel aux métiers de l’automobile (LPMA) de Vridi, le Lycée professionnel aux métiers du bâtiment (LPM Bât) de Koumassi, le Lycée professionnel (LP) de Daoukro, le Lycée professionnel industriel (LPI) de Bouaké, le lycée professionnel (LP) de Ferké, le Lycée professionnel (LP) d’Abengourou, le Lycée professionnel industriel (LPI) de Daloa, Le Lycée professionnel sectoriel (LPS) de Botro.

« L’ambition du ministère est de rechercher les équipements afin que la qualité des formations s’améliore significativement en vue d’attirer le maximum de jeunes dans notre secteur. Car, il s’agit de délivrer des formations en lien avec les besoins du marché du travail; conformément à la vision du président de la République dont le souci est de lutter efficacement contre l’oisiveté et le chômage des jeunes », a dit le ministre.

La coordinatrice du Secrétariat technique du C2D, Léa Djatti, a précisé que ce matériel roulant a couté environ 500 millions FCFA, ajoutant que c’est un montant de 40 milliards FCFA qui est mis dans le cadre du programme à la disposition du ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage.

Dans son discours à la nation, le 31 décembre 2022, le président de la République, Alassane Ouattara, a décidé de faire de 2023, l’année de la jeunesse.

La volonté du chef de l’Etat est de renforcer et accélérer le dispositif d’accompagnement des jeunes à travers de nombreuses actions, notamment le renforcement et l’expansion de l’Ecole de la deuxième chance pour ceux qui sont sortis trop tôt du système éducatif ou qui souhaitent se réorienter et dans des domaines d’activité de l’ivoirien nouveau.

Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité