Accueil Littérature Littérature / « Merveille la Vertueuse » L’œuvre dénonciatrice d’Emmanuelle DJÈ LOU
Littérature

Littérature / « Merveille la Vertueuse » L’œuvre dénonciatrice d’Emmanuelle DJÈ LOU

Grossesse précoce, délinquance, débauche, jalousie, et bien d’autres, telles sont les vilenies des jeunes contemporains  dont exhume, Emmanuelle Djè Lou, dans son œuvre littéraire  « Merveille la vertueuse » dans le but de mettre à nu les maux auxquels sont confrontées les sociétés.

Apporter son grain de sel de par ses écrits, elle raconte : « J’ai écrit cette œuvre pour apporter ma contribution à la lutte contre la dépravation des mœurs en dénonçant certaines tares qui pullulent dans notre société », dixit Emmanuelle Djè Lou.

Le prénom Merveille n’est pas le fruit d’un hasard : « Merveille la vertueuse J’ai choisi le prénom Merveille pour le personnage principal parce qu’il décrit parfaitement l’attitude de cette jeune fille ». En effet, « Merveille a reçu une bonne éducation et son rendement scolaire excellent fait d’elle un modèle pour ses amis. En un mot, elle est une merveille », a-t-elle précisé.

Selon Djè Lou, auteure de cette œuvre de l’esprit, c’est l’histoire de deux amies d’enfance ayant une éducation et des comportements opposés :

Merveille s’évertue à mener une vie exemplaire, tandis que Charnelle baigne dans la mondanité.

Toutes deux très engagées dans leurs mondes différents, l’histoire nous fait comprendre en un mot que peu importe les tentations ou les mauvaises compagnies, il ne faut jamais renoncer à notre éducation et nos vertus.

« Ce roman vise à inciter la jeunesse à s’éloigner de la facilité, des vices et tout comportement susceptible d’entraver le bon déroulement de leurs études et leur vie d’adulte plus tard », a-t-elle rappelé.

“Merveille la vertueuse ”, première publication de Djè Lou, a obtenu l’agrément du ministère de l’Éducation nationale en 2022 et
est l’actuel roman au programme pour les classes de 4e. De nationalité ivoirienne, Emmanuelle Djè Lou est titulaire d’un Master en Droit international.

Outre son premier roman, elle a écrit un second  intitulé : Lili et Bilé, premier jour d’école/Lili and Bilé, first day of school, un livre bilingue (Français et Anglais) destiné aux enfants de 5 à 7 ans, elle entend publier une autre œuvre qui rendra hommage aux héros et héroïnes ayant marqué l’histoire de l’Afrique.

En quelques mots, il faut retenir que peu importe les tentations ou les mauvaises compagnies, il ne faut jamais renoncer à notre éducation et à nos vertus.

 

Source : JD Édition Met ag TV

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité