Accueil Nationale ENA : Les élèves instruits sur les questions budgétaires
Nationale

ENA : Les élèves instruits sur les questions budgétaires

Le directeur du contrôle financier, N’Da Kacou Ange, a instruit les élèves de l’École nationale d’administration (Ena) sur la différence entre le budget de moyen et le budget-programmes. C’était le 22 mars 2024 à l’occasion d’une conférence publique qui s’est déroulée au sein de l’institution à Abidjan-Cocody. Organisée par l’Amicale des élèves en finance générale (Aefig) de l’Ena, cette conférence avait pour thème : « Le contrôle financier du budget de moyen au budget programmes ».

N’Da Kacou Ange a indiqué que le budget de moyen est le premier système de budgétisation mis en place par l’État de Côte d’Ivoire pour faire fonctionner les administrations. Dans ce système, a-t-il expliqué, lorsqu’il s’agissait d’évaluer les administrations, cela se faisait sur la base du taux de consommation des ressources mises à leur disposition. À cette époque lorsque la gestion budgétaire était achevée, le directeur du contrôle financier a signifié que personne ne rendait compte. « On basculait d’une gestion budgétaire à une autre. Il n’y avait pas de compte à rendre dans cette gestion. Il n’existait aucun mécanisme d’évaluation de la performance », dit-il.

Pour éviter que le budget soit une sorte de « gâteau national que se partagent les ministères », le conférencier a fait savoir que l’Etat a décidé de basculer en mode budget-programmes. Un budget qui consiste à élaborer, présenter et exécuter le budget sur la base d’un programme. Notamment, celui lié aux besoins des populations « clairement identifiés sur le terrain ». Dans cette optique, les administrations sont tenues de rendre compte sur leur manière d’utiliser le budget, mais aussi sur les résultats que vise ledit budget.

Selon N’Da Kacou Ange, c’est désormais cette mission de vérification d’utilisation du budget que mène la direction du contrôle financier dorénavant rattachée à la Cour des comptes. Par ailleurs le directeur du contrôle financier a annoncé qu’au nombre des perspectives de sa direction en 2024 s’inscrit la remise du premier rapport de contrôle à la Cour des comptes.

Il a indiqué que les agents de cette direction sont plus de 1000 sur toute l’étendue du territoire national. Faisant cas des actions déjà menées, N’Da Kacou Ange a parlé de l’élaboration du manuel de contrôle orienté vers la performance.

Bien avant, Guy Stéphane Batoua, président de l’Aefig, a fait connaître le but de l’activité. À l’entendre, elle vise à approfondir la compréhension des élèves de l’Ena en finance générale, sur le mécanisme de la dépense publique et la pertinence du contrôle financier dans un paradigme budgétaire nouveau marqué par la gestion axée sur les résultats.

Pour lui, il était important que les élèves de cette filière qui sont par ailleurs de futurs administrateurs appelés à travailler au sein de cette direction, aient plus d’informations sur son fonctionnement. Il a remercié le directeur de l’Ena, Narcisse Sepy Yessoh, pour son appui et son accord pour la tenue de l’activité. Il a aussi exprimé sa gratitude au conférencier pour sa disponibilité.

 

Source : fratmat.info

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Couverture MédiatiqueNationale

Enseignement technique / Renforcement des liens entre la Côte d’Ivoire et l’Espagne

Une rencontre entre le ministère de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle...

Nationale

Enseignement Supérieur / Renforcement de la coopération Ivoiro-Suisse

Le ministre Adama DIAWARA rencontre son homologue suisse Ce mardi 28 mai...

Nationale

Enseignement Technique / Renforcement de la Coopération entre la Côte d’ivoire et l’Espagne

N’Guessan KOFFI et le Secrétaire d’État Espagnol à l’Éducation, José Manuel BAR...