Accueil Nationale Enseignement supérieur / Reforme du BTS – Primes de correction : Prof . Adama DIAWARA échange avec les syndicats du supérieur privé
Nationale

Enseignement supérieur / Reforme du BTS – Primes de correction : Prof . Adama DIAWARA échange avec les syndicats du supérieur privé

Les Secrétaires généraux des syndicats de l’Enseignement supérieur privé de Côte d’Ivoire ont échangé ce mercredi 3 juillet 2024 avec le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Prof. Adama DIAWARA, à la salle de conférence de son cabinet sis à la Tour B, au Plateau. Au menu de cette rencontre, la réforme du Brevet de Technicien Supérieur (BTS), le paiement des primes de correction de cet examen ainsi que d’autres sujets relatifs à l’Enseignement supérieur.
D’emblée, le ministre DIAWARA a tenu à informer ses hôtes que la réforme du BTS, même si elle a connu quelques retards, notamment en raison des lourdeurs liées au financement, sera achevée à brève échéance, ce qui permettra de (re) donner à ce diplôme sa valeur réelle.
Pour être plus précis, le ministre DIAWARA a indiqué « qu’il s’agit d’analyser les curricula de formation pour voir ceux qui sont en adéquation avec le marché de l’emploi, de sorte à les adapter et à les mettre au goût du jour ». Ainsi, dira-t-il, « les filières qui ne sont pas porteuses d’emploi seront supprimées. Purement et simplement ».
« Il faut dire que nous pensons aux métiers de demain. Il y a des filières à créer en tenant compte de l’évolution du monde », a ajouté le ministre , précisant que les curricula de formation des universités seront elles aussi revisitées.
Dans la foulée, il a appelé les responsables des syndicats à s’imprégner de la nouvelle loi sur l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’innovation, promulguée en mai 2023. « Cette loi induit plusieurs changements.
Un nouveau décret va être pris, qui va régenter la création et l’ouverture des établissements privés pour assainir le secteur de l’Enseignement supérieur. Avec le nouveau texte, les choses seront claires », a affirmé le collaborateur du chef de l’État.
En ce qui concerne les primes de correction du BTS, le ministre DIAWARA, qui avait à ses côtés plusieurs membres de son cabinet, a informé que les primes (pour l’écrit et pour les soutenances) ont été intégralement payées.
Les syndicalistes sont sortis rassurés de cette rencontre.

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Nationale

Côte d’Ivoire / San Pedro : Chercheurs universitaires et industriels ensemble pour plus d’innovations

Renforcer le cadre de collaboration entre les institutions d’enseignement supérieur et de...

Nationale

Enseignement Supérieur / Bacheliers 2024 : Les pré-inscriptions dans les universités publiques et privées et grandes écoles privées

Abidjan, le 17 juillet 2024- Les préinscriptions dans les universités publiques et...

Nationale

Enseignement Technique / Le METFPA et son Partenaire l’Entreprise IZY’WORK lancent un recrutement de 250 jeune

Le METFPA et son Partenaire l’Entreprise IZY’WORK lancent un recrutement de 250...