Accueil Actu Ministères Enseignement technique / L’école de la deuxième chance, un projet continuel
Actu Ministères

Enseignement technique / L’école de la deuxième chance, un projet continuel

L’année 2023, décrétée année de la jeunesse par le Président Alassane Ouattara, est en marche avec l’École de la 2ème chance. En effet, c’est une véritable  opportunité pour ces jeunes qui bénéficieront de ce programme  spécial. Il s’agit des jeunes déscolarisés, sans qualification professionnelle ou scolarisés qui souhaitent une reconversion.

L’école de la deuxième  chance (E2C) est  un   programme développé pour résorber le stock de chômeurs. Il s’agit d’un programme de formation de masse qui donne prioritairement aux bénéficiaires l’opportunité d’acquérir des compétences professionnelles et si nécessaire, d’être accompagnés dans un projet d’insertion. à l’horizon 2030, ce programme vise à insérer plus d’un million de personnes sans emploi avec un objectif intermédiaire de quatre cent mille (400 000) jeunes par an. Cette formation entre dans le schéma du deuxième Programme social du Gouvernement (PSGouv2) tiré du programme de société du Président Alassane Ouattara, intitulé «Une Côte d’Ivoire solidaire». Il est bon de savoir que « L’école de la deuxième Chance » s’inscrit également dans le programme jeune du gouvernement de Côte d’Ivoire 2023-2025 (PJ Gouv). C’est un dispositif qui permet de fournir des compétences professionnelles à des jeunes
(16 à 35 ans), de les aider à construire un parcours professionnel et de leur donner des perspectives d’avenir.

LA PREMIÈRE COHORTE DE STAGE PRATIQUE EN France

17 jeunes topographes ivoiriens recrutés par le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage (METFPA), dans le cadre du projet de formation dans les métiers du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP), ont regagné Abidjan après trois semaines de cours et de travaux pratiques à l’École Spéciale des Travaux Publics (ESTP) d’Egletons en France.

Dès leur retour, le ministre de tutelle, Koffi  N’Guessan, les a  reçus et  félicités le dimanche 06 novembre 2022  à  Abidjan-Cocody. « L’École de la Deuxième Chance (E2C) est véritablement en marche avec cette formation. C’est quelque chose de concret et de réaliste. Vous êtes des exemples types. Je suis très fier de vous parce que non seulement, vous allez commencer à travailler, mais vous allez aider aussi le ministère à répliquer ce type de formation en Côte d’Ivoire et vous allez en être les formateurs. Le plus important, en revenant tous, est que vous donnez la chance à ceux qui vont nourrir l’espoir d’être formés, d’être formés aux métiers pour pouvoir trouver du travail », s’est réjoui le ministre. À cette occasion, le ministre a rappelé qu’en créant l’École de la deuxième Chance (E2C), l’ambition du président de la République Alassane Ouattara et du gouvernement est de faire en sorte que tous les jeunes puissent être formés à un métier et trouver du travail. Pour Koffi N’Guessan, l’E2C suscitera cet espoir, car son ministère a encore d’autres types de projets à lancer dans l’avenir. Ce qui sera bénefique pour les jeunes qui désirent  se  former, intégrer une entreprise ou s’installer à leur propre compte. Il a aussi exhorté ces stagiaires à être les ambassadeurs de l’E2C et a demandé aux autres jeunes de croire en cette politique d’apprentissage. L’un des bénéficiaires de l’E2C, Roméo Didier N’Guessan, s’est exprimé en
ces termes : « J’ai appris beaucoup de choses lors de la formation en France : entre autres, stationner un appareil topographique, faire un nivellement, faire un levé topographique, lire un plan topographique et implanter un bâtiment par coordonnée et par angles et distances». Marie-Ange Koné, quant à elle, est sûre d’avoir fait un bon choix : « Pour moi, c’est une autre connaissance dans un autre métier que je viens d’apprendre parce qu’après mon BTS, j’avais voulu faire les ressources humaines. Mais ça n’avait pas marché. Je ne regrette vraiment pas le fait d’être allée voir ailleurs en me formant à un autre métier», a-t-elle soutenu. Un autre bénéficiaire, Yves Goho titulaire d’un bac A obtenu en 2014 nous a avoué :
« Depuis l’obtention de mon diplôme, je ne faisais que de petits boulots par-ci,
par-là. J’ai postulé à ce recrutement et ça a marché. Personnellement, la topographie était un monde nouveau pour moi. En un laps de temps, j’ai appris à lire un plan topographique,
à faire du nivellement. Je remercie le gouvernement pour cette opportunité. Nous allons suivre trois mois de stage en entreprise qui seront certainement suivis de notre embauche». Pour rappel, ces 17 topographes  font partie d’une première cohorte  de  35  jeunes apprenants en stage dans les métiers du  BTP en France.

UNE MISSION DE FORMATION      DES ENSEIGNANTS EN FRANCE

Après les apprenants, c’était au tour de 33 enseignants des lycées hôteliers de renforcer leurs capacités en France. Ils ont été reçus à leur retour par le ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage lors d’une cérémonie dite de restitution de la mission tenue le mardi 31 janvier 2023, au lycée technique de Cocody. Cette formation, qui a duré trois semaines, avait pour but de contribuer au développement du capital humain, tant recherché par le Gouvernement ivoirien.

Le ministre N’Guessan KOFFI s’est dit heureux des résultats, des retours positifs et de l’engagement de cette première cohorte de formateurs de retour en Côte d’Ivoire. Selon lui, ces séances de renforcement des capacités accordées aux enseignants permettront d’apporter des changements qualitatifs nécessaires afin que les normes internationales soient suivies et respectées dans la formation de nos jeunes. Il a poursuivi en faisant savoir que la réalisation et la réussite de ce projet de formation des enseignants des lycées hôteliers a été possible grâce à l’engagement des partenaires que sont le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa SANOGO et ses collaborateurs, le ministre de l’Économie et des Finances, Adama COULIBALY et ses collaborateurs du Trésor Public, l’équipe des formateurs de FERRANDI Paris, ainsi que ses propres collaborateurs. Notez que c’est dans le cadre d’une convention de partenariat avec FERRANDI, Grande École qui forme l’élite de la gastronomie et du management hôtelier en France et à l’international, que le renforcement de capacités des 33 formateurs des établissements du METFPA a démarré le 09 janvier 2023 à Paris et à Dijon.

LA DEUXIÈME COHORTE

Après le succès du projet de formation des 35 jeunes Ivoiriens dans les Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics en France (17 Topographes, 09 Conducteurs de Niveleuse, 09 Conducteurs de Pelle Hydraulique), le  METFPA  et ses partenaires du Consortium Abidjan Ville Durable, l’AGEROUTE, le Groupement des Miniers  de  Côte   d’Ivoire (GPMCI), PALMCI etc, ont entamé une autre phase du Projet de Formation et d’Insertion de 130 jeunes dans les Métiers du BTP, Photographes et Cameramen.
le mardi 16 Mai 2023, au Foyer du Lycée Technique de Cocody, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage a eu une réunion avec 130 jeunes Ivoiriens, avant leur départ pour le Centre de Formation Continue des Travaux Publics (CFCTP) d’Egletons, le Centre de Formation Professionnelle Initiale de Lyon et le Centre de Formation des Apprentis (CFA) de Bordeaux en France. Les 130  jeunes,  selon  le  calendrier de la formation, ont démarré le 15 mai 2023, un stage d’immersion auprès des entreprises partenaires (ECK, SODISTRA, VINCI, COLAS, GEBAT, PFO, RAZEL, SICMA, SOGEA, SATOM, ACML, AGEROUTE,
le Groupement des Miniers de Côte d’Ivoire (GPMCI) PALMCI, SETAO, Artelia, Gregori international…).

LE DÉPART DE  24 NOUVEAUX STAGIAIRES DE L’ÉCOLE DE LA DEUXIÈME CHANCE (E2C) POUR LA France

Dans la soirée du samedi 03 juin 2023 au lycée Technique de Cocody, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage N‘Guessan Koffi était en compagnie de la deuxième cohorte de l’école de la deuxième chance en partance le même jour pour un stage de perfectionnement en France.

Les 24 stagiaires en conduite d’engin poids lourds ont reçu du ministre N’Guessan Koffi avant leur départ, des consignes, les documents officiels, les kits d’accompagnement de formation et des conseils d’usage : « Vous ne partez pas en tourisme, mais pour apprendre. Saisissez votre chance et ayez un bon comportement là-bas» a affirmé N’Guessan KOFFI. Profitant de l’occasion, le ministre a remercié le président de la République, Alassane Ouattara grâce à qui la réalisation de l’École de la Deuxième Chance a été possible par la signature du décret permettant d’avoir les financements. Le Fonds du Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) et l’ambassade de France sont également des partenaires qui ont favorisé le départ des apprenants ainsi que leurs encadreurs. Selon N’Guessan KOFFI, c’est grâce à tous ces acteurs que les apprenants bénéficient d’un renforcement de capacités pendant sept semaines, avant de revenir intégrer des entreprises de Côte d’Ivoire prêtes à les recruter. Aussi, le ministre N’Guessan Koffi a indiqué que la première cohorte de l’E2C, l’année dernière, est entièrement en activité. Ils ont été embauchés dans des contrats à durée indéterminée. Retenons que c’est sur un total de 1400 candidats pour la mise en œuvre du Projet de formation et d’insertion aux métiers du BTP, photographe et Cameraman, que les 130 personnes ont été retenues.

La deuxième vague des apprenants composée de quatorze (14) apprentis-topographes pour le Centre de Formation Continue des Travaux Publics (CFCTP) d’Egletons en France est prévue pour le samedi 10 juin 2023, après une rencontre avec le ministre de tutelle N’Guessan KOFFI.

Source : JD Mag + TV

 

 

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Actu Ministères

Enseignement technique / Bilan et perspectives de METFPA pour l’année scolaire 2023-2024

INNOVATION JOURNÉE D’EXCELLENCE « Dans un pays qui aspire à l’industrialisation, vous...

Actu Ministères

Enseignement supérieur / L’université virtuelle de Côte d’Ivoire, une innovation en matière de formation

LA CRÉATION DE L’université  virtuelle de Côte d’Ivoire ( uvci ) Créée...

Actu Ministères

Education national / La grande décision de la réunion de rentrée scolaire 2023-2024

Le lycée Mamie HOUPHOUËT Faitai de Bingerville a abrité ce jeudi 07...

Actu Ministères

Enseignement supérieur / Concours directs et professionnels d’entrée à l’ENA (session 2023)

SEPY YESSOH Narcisse, directeur général de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), a porté...