Accueil Examens Concours Niger / Région de Niamey : 28.783 Candidats répartis dans 61 centres à la conquête du baccalauréat 2023
Examens ConcoursInternationale

Niger / Région de Niamey : 28.783 Candidats répartis dans 61 centres à la conquête du baccalauréat 2023

Le Gouverneur de la région de Niamey, M. Oudou Ambouka a présidé, dans la matinée de ce lundi 19 juin 2023, la cérémonie officielle de lancement des épreuves écrites du baccalauréat, session 2023 au Collège d’Enseignement Secondaire (CES) Lalla Malika de Niamey.

Ils sont au total 28.783 candidats, toutes séries confondues dont 13.262 filles, soit environ 50% pour la région de Niamey, appelés à se présenter aux épreuves de ces examens qui ont débuté ce lundi sur toute l’étendue du territoire de la région.

Après le lancement officiel de ces examens, le Gouverneur Oudou Ambouka a déclaré avoir rencontré des candidats ‘’très bien préparés pour affronter les épreuves de cet examen du baccalauréat, session 2023’’. Ceci est dû, selon lui, ‘’à l’implication du gouvernement pour que l’année soit très calme, ce qui est d’ailleurs, une conviction des plus hautes autorités au premier rang desquelles, le Président de la République Mohamed Bazoum qui fait de l’école nigérienne son cheval de bataille’’.

Aujourd’hui, a-t-il relevé, ‘’avec une jeunesse occupant plus de 60% de notre population, il faut que cette jeunesse soit disposée aussi à jouer sa partition, que chaque candidat puisse être à mesure de compter sur lui-même pour que nous ayons de très bons résultats mais surtout crédibles, car avec la triche, on ne gagne jamais’’.
Pour cela, le gouverneur a tenu à saluer les parents d’élèves, les élèves eux-mêmes, ainsi que tous les acteurs impliqués, surtout les autorités qui ont consenti de gros efforts pour qu’aujourd’hui l’école nigérienne soit une école digne de ce nom.

En ce qui concerne l’éducation de la jeune fille, ‘’on constate un progrès dans la scolarisation et le maintien de la jeune fille à l’école contrairement aux années précédentes avec environ 50% de jeunes filles. Ainsi, nous nous réjouissons du fait que la politique du gouvernement dans ce sens est entrain de porter ses fruits’’ a conclu le gouverneur.

La directrice partenariat HALCIA, Mme Saddi Halimatou a, quant à elle, souligné avoir pris de leur côté, ‘’toutes les dispositions comme d’habitude dans toutes les régions, nous avons envoyé nos équipes en vue de veiller pour qu’il n’y ait aucune fraude ou tricherie au cours de ces examens, que ça soit du côté candidats ou enseignants’’.
‘’Avant le début des épreuves, nous avons fait le tour des centres pour conseiller les candidats afin qu’il n’ait aucun problème, surtout les édifier sur l’interdiction du port de téléphone dans les salles d’examens’’ a-t-elle indiqué avant d’avertir qu’en cas de tricherie ou tentative de tricherie, ‘’nous faisons appel à la police qui doit s’en charger à son tour pour ne pas perturber les autres candidats’’.

Notons que pour ce lancement officiel, le Gouverneur de la région de Niamey était accompagné du directeur général de l’Office du Baccalauréat, des Equivalences et des Examens et Concours du Supérieur (OBEECS), M. Ado Sarki, des membres de la HALCIA, de l’association des parents d’élèves ainsi que d’autres acteurs impliqués dans le secteur éducatif.

Ils sont au total 92 956 candidats, toutes séries et spécialités confondues, parmi lesquels 37 837 filles, soit un taux équivalent à 40,70% de l’effectif global, répartis dans 213 centres qui se lancent à la conquête du premier diplôme universitaire cette année sur toute l’étendue du territoire national, indique-t-on.

 

Source : aniamey

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

InternationaleSanté

Santé : Gabon / Des investisseurs Turcs acquièrent la construction d’un nouvel hôpital à Port-Gentil

FB Group, un consortium d’investisseurs turcs, a obtenu de l’État gabonais le...

InternationaleSanté

Santé : Burkina Faso / Imagerie par résonance magnétique l’hôpital Souro Sanou dispose désormais de son appareil

Le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambela a procédé à l’inauguration...

Examens ConcoursInternationale

Mali / Annulation du concours de la fonction publique : La conséquence du butin mal partagé !

Des cadres se sont chamaillés autour du partage des fruits du vol....