Accueil Internationale Santé : Burkina Faso / Le ministère en charge de la santé annonce une campagne de vaccination contre la poliomyélite du 10 au 13 mai
InternationaleSanté

Santé : Burkina Faso / Le ministère en charge de la santé annonce une campagne de vaccination contre la poliomyélite du 10 au 13 mai

Le ministère en charge de la santé a annoncé une campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite du 10 au 13 mai pour le 1er passage et du 7 au 10 juin 2024 pour le 2er passage, soit 4 jours pour les 2 passages et un jour supplémentaire pour les zones à forts défis sécuritaire.

Selon les autorités sanitaires, cette vaccination va concerner 5 216 921 enfants de moins de 5 ans (0 à 59 mois) et sera couplée au dépistage de la malnutrition des enfants de 6 à 59 mois.

Selon les autorités sanitaires, la vaccination anti poliomyélite fait suite à la découverte de cas de poliomyélites au Burkina le 25 mars 2024.

Pour le conseiller en santé à la direction de la prévention par la vaccination, Vouanda Somé, « la poliomyélite est une maladie extrêmement contagieuse. La maladie n’a pas de traitement curatif et le seul moyen pour lutter contre cette maladie, c’est la prévention, la vaccination».

Le conseiller en santé à la direction de la prévention par la vaccination, Vouanda Somé,s’exprimait lundi à Ouagadougou au cours d’un atelier de plaidoyer avec les membres de la cellule de veille santé. Cette rencontre a réuni des journalistes, des activistes, des blogueurs, des autorités sanitaires et des partenaires techniques et financiers.

Selon M. Somé, tous les enfants sont concernés par cette vaccination contre la poliomyélite quel que soit le statut vaccinal de l’enfant.

Il a précisé que le premier tour de cette campagne, sera couplé au dépistage de la malnutrition des enfants âgés de 6 à 59 mois pour une prise en charge précoce au niveau des formations sanitaires.

Pour atteindre les objectifs de la campagne, le conseiller en santé a invité les autorités administratives, politiques, coutumières, religieuses, les parents d’enfants et tous les acteurs à s’impliquer afin qu’aucun enfant n’échappe à la vaccination.

Source : aouaga

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / CHU de Treichville : La communauté libanaise engagée fait un don de matériel médical

Dans le cadre de son engagement continu envers le Centre Hospitalier Universitaire...

Santé

Santé / Le Ministre Dimba honore la Cote d’Ivoire en suisse

Le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture...

Santé

Santé / La mutuelle Gbémazo aux côtés du centre de santé urbain pour lutter contre le paludisme

La mutuelle de développement de Gbémazo, dans le département de Séguéla, était...