Accueil Santé Santé / Coopération : Le Canada s’investit dans l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des adolescentes et des jeunes filles dans le Haut Sassandra
Santé

Santé / Coopération : Le Canada s’investit dans l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des adolescentes et des jeunes filles dans le Haut Sassandra

Le gouvernement canadien va accompagner la Côte d’Ivoire à améliorer la santé sexuelle et la reproduction des adolescentes et des jeunes filles dans la région du Haut Sassandra au cours des quatre prochaines années.

Des officiels de ce pays, conduits par la chargée d’affaires politiques internationales pour son ambassade en Côte d’Ivoire, Nicole Gesnot, ont pris part, mercredi 7 juin 2023, à Daloa, au lancement officiel d’un « Projet d’appui à des services de santé adaptés au genre et équitables » (PASSAGE), aux côtés de leurs partenaires ivoiriens, notamment les ministères en charge de l’éducation nationale et de la santé.

Le PASSAGE consistera à renforcer les capacités des personnels de santé à travers des formations et à équiper des centres de santé en matériels et en médicaments pour améliorer la réponse aux besoins en santé sexuelle et reproductive des adolescentes et des jeunes filles âgées de 10 à 24 ans dans la région, a appris l’AIP sur place.

Des activités participatives d’accompagnement et d’’amélioration des capacités des organisations des jeunes en matière de plaidoyers portant sur la thématique sont également prévues.

Pour Mme Gesnot, le PASSAGE est un projet « phare » de la collaboration entre son pays et la Côte d’Ivoire qui va permettre de renforcer la prévention, la prise en charge et les droits de la personne relatifs à la santé sexuelle et reproductive d’environ 8000 adolescentes et jeunes filles.

L’objectif, à terme, est de réduire les discriminations qui limitent la demande de l’accès à l’éducation, à l’information et aux services de santé sexuelle et de la reproduction ainsi que le nombre de grossesses non désirées, afin de donner la possibilité aux adolescentes et aux jeunes filles d’améliorer leur santé et leur éducation, a-t-elle ajouté.

Selon elle, l’intérêt de son pays pour ce projet s’explique par le fait qu’il s’inscrit dans sa politique d’aide internationale féministe basée sur la réduction des inégalités, la promotion du genre à travers le renforcement du pouvoir économique et sociale des jeunes filles et des femmes et le soutien aux populations vulnérables et marginalisée en vue de bâtir un monde plus inclusif, plus pacifique et plus prospère.

En Côte d’Ivoire, environ la moitié des adolescents et adolescentes ont des comportements sexuels à risques dont les conséquences sont, entre autres des infections aux VIH/IST, des grossesses précoces et non désirées, des avortements à risques et des interruptions de scolarité, a rappelé le secrétaire général de préfecture de Daloa, Gbéï K. Emmanuel, se félicitant de l’avènement du PASSAGE dans la région du Haut Sassandra.

Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / Une campagne de repérage et de prise en charge précoce de l’autisme des enfants en cours à Agboville

Une campagne de sensibilisation, de surveillance, de repérage, de dépistage et de...

Santé

Santé / Une campagne de traitement préventif de masse de l’onchocercose lancée à Guiglo

Le directeur départemental de la Santé, Dr Krelo Kouassi, a procédé mercredi...

Santé

Santé / Les populations invitées à redoubler d’ardeur dans le dépistage de l’Hémophilie

Le Programme national de lutte contre les maladies métaboliques et de prévention...