Accueil Santé Santé / Hépatites virales : Un dépistage gratuit des populations prévu vendredi à Man
Santé

Santé / Hépatites virales : Un dépistage gratuit des populations prévu vendredi à Man

Les populations des départements de Man (Ouest du pays) sont invitées à se faire dépister gratuitement, vendredi 28 juillet 2023, dans les jardins de la préfecture, à l’occasion de la célébration de la 13e journée mondiale de lutte contre les hépatites virales.

L’information a été donnée, lundi 24 juillet, au cours d’une réunion d’information et de sensibilisation, présidée par le secrétaire général 2 de la préfecture, Stéphane Guirigua, à la salle des réunions.

M. Guiriga a mis en mission les chefs traditionnels et autres acteurs de la société auprès de leurs différentes communautés afin de mobiliser le maximum de personnes à prendre part à la commémoration de cette journée et profiter se faire dépister, tant, les hépatites virales posent aujourd’hui, un véritable problème de santé publique.

En général, les hépatites virales sont des affections méconnues des populations et abusivement assimilées au paludisme, ce qui a pour conséquence un retard de diagnostic, qui le plus souvent, se fait au stade des complications notamment la cirrhose et le cancer primitif du foie.

« C’est pour cette raison justement qu’on invite les populations à l’occasion de la journée mondiale (…) il faut se faire dépister parce que c’est gratuit. Après la journée mondiale, ce n’est pas gratuit (…), la prise en charge de la maladie n’est pas subventionnée », a fait savoir le coordonnateur de la 13e journée mondiale de lutte contre les hépatites virales à Man, Barthélemy Lobognon.

Toutefois, le gouvernement ivoirien prend sa part dans la lutte contre les hépatites virales en développant une politique de prévention basée sur la sensibilisation, l’information et l’éducation des populations aux modes de transmissions des hépatites, la promotion de l’accès aux médicaments.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’hépatite virale touche plus de 90 millions de personnes dans la région africaine, soit 26% du quota mondial et chaque année 124.000 africains meurent des conséquences d’une hépatite virale non détectée et non traitée.

En Côte d’Ivoire, la prévalence de l’hépatite B est de 13% et celle de l’hépatite C, de 3%. Première cause de la cirrhose et du cancer primitif du foie, les hépatites B, C et D posent un véritable problème de santé publique.

 

Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / Plus de 2 000 poches de sang transfusées en moyenne par an au CHR d’Agboville

Plus de 2 000 poches de sang sont transfusées en moyenne par...

Santé

Santé / Le ministre de la Santé Pierre Dimba invite les femmes enceintes à fréquenter l’hôpital général de Biankouma

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture...

Couverture MédiatiqueSanté

Don de sang / CNTS CI : 5ème Édition des samedis de la solidarité à Agboville

Le samedi 24 février 2024, la cour de la préfecture d’Agboville, a...