Accueil Santé Santé / Les autorités de Mankono appellent à la multiplication des centres d’enrôlement pour la carte CMU (Reportage)
Santé

Santé / Les autorités de Mankono appellent à la multiplication des centres d’enrôlement pour la carte CMU (Reportage)

Les autorités de Mankono et du Béré appellent à la multiplication des centres d’enrôlement pour la carte de la couverture maladie universelle (CMU) dans leur région.

L’appel a été lancé mercredi 12 juillet 2023, à Mankono, en raison du fait qu’il y ait un seul centre d’enrôlement à la CMU dans la région pour un nombre important des sollicitations, d’une part.

D’autre part, les inscriptions en ligne pour la prochaine rentrée scolaire débuteront le 24 juillet prochain partout en Côte d’Ivoire, avec pour exigence, la carte CMU pour tous les élèves de plus de 16 ans.

Au vu de cette situation, des autorités de Mankono appellent l’État et particulièrement le ministère de l’Emploi et de la Protection sociale, à multiplier les centres d’enrôlement à Mankono et dans la région du Béré.

Dans toute la région du Béré, il n’y a qu’un seul centre d’enrôlement pour la CMU, a constaté l’AIP. Ce centre se trouve au centre social de Mankono, dans le quartier Tonhoulé.

« Toute personne vivant sur le sol ivoirien doit profiter de cette politique mise en place par l’État de Côte d’Ivoire. Nous avons plus de 42.782 âmes et il est pénible de se déplacer sur plus de 65 km sur des routes rocailleuses pour se faire enrôler à Mankono », a expliqué le sous-préfet de Marandallah, Koné Bouaké Idriss.

Il demande à ce que « les agents d’enrôlement à la carte CMU soient affectés dans tous les chefs-lieux de sous-préfecture ».

Même son de cloche dans la sous-préfecture de Tiéningboué située à 60 km de Mankono.

Pour Seydou Fongbé, 3e adjoint au maire de la commune, il est « difficile » de demander à tous ses élèves de se rendre jusqu’à Mankono pour l’enrôlement.

« Il faut déployer des agents pour venir enrôler les élèves et tous nos parents qui en ont besoin. Nous demandons au ministre de nous aider, nous le supplions » a-t-il plaidé, évoquant tous les risques et les frais liés au déplacement et au séjour à Mankono.

A Kounahiri, département de la région du Béré, difficilement accessible sur piste, Diabaté Abou, parent d’élèves, garde beaucoup d’espoir en une mesure de rapprochement du centre d’enrôlement.

« Je sais que dans les prochains jours, on verra des agents, j’ai bon espoir » a-t-il confié.

A Dianra, les populations devront parcourir près de 120 km sur piste pour atteindre Mankono.

Malgré ces difficultés, les élus et cadres de la région continuent de sensibiliser les populations sur la nécessité d’avoir une carte CMU pour leur santé et d’autres courses, notamment pour les prochaines inscriptions en ligne des élèves.

« La mesure prise par l’État pour les inscriptions est normale. Il y a eu plusieurs années de sensibilisation. J’invite tout le monde à se faire enrôler, c’est gratuit », a soutenu le député de Dianra, Koné Nagadjomon.

 

Source AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / Le maire Adama Bictogo pose la première pierre d’un centre de santé à Yopougon Bouguimisso

Le maire de Yopougon, Adama Bictogo, a procédé samedi 20 avril 2024,...

Santé

Santé / Construction d’un nouvel hôpital à Tiassalé : Alpha Sanogo remercie le Président Alassane Ouattara

En prélude à la cérémonie d’hommage au Président de la République, Alassane...

Santé

Santé / L’OSEP installe une borne tactile au CHR de Guiglo pour veiller à la qualité des soins

L’Observatoire du service public (OSEP) a installé, lundi 22 avril 2024 à...