Accueil Santé Santé / Les populations de YapoKouakoukro sensibilisée sur les IST/VIH-Sida et la sécurité routière
Santé

Santé / Les populations de YapoKouakoukro sensibilisée sur les IST/VIH-Sida et la sécurité routière

L’ONG Interafricaine pour la promotion de la santé et des droits humains (IPSDH), a organisé samedi 20 avril 2024 une journée de sensibilisation sur la santé et la sécurité routière samedi 20 avril 2024 à l’endroit de la population de YapoKouakoukro.

Cette campagne de sensibilisation sur les infections sexuellement transmissibles (IST)/VIH/Sida et la sécurité routière s’inscrit dans le cadre du programme d’entretien routier 2022-2024 en cours d’exécution dans le département de Bouaké, notamment, les travaux de reprofilage des tronçons routiers Kanhankro-Yapokouakoukro-Brobo et Yapokouakoukro-Assengou.

Les populations riveraines, impactées par ce projet, ont donc été sensibilisées sur les dangers que représentent l’incivisme sur la route et les maladies liées à la sexualité et au VIH/Sida. « Notre ONG a été sélectionnée par l’entreprise CGECTRA chargée du reprofilage des routes de cette localité. Nous assurons le volet social du projet qui prévoit des campagnes de sensibilisation inscrites dans le plan de gestion environnementale et social (PGES). Nous sensibilisons donc les populations sur les IST/VIH-Sida et la sécurité routière », a expliqué la présidente de IPSDH, Josiane Koudou.

Selon elle, l’entreprise CGECTRA avec ses travailleurs étant au contact des populations, il était important de rappeler à tous que le VIH/Sida existe bel et bien en Côte d’Ivoire. Notre ONG avait donc pour mission de rappeler les mesures mis en place par l’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre cette pandémie.

L’autre volet de leur activité étant la sécurité routière, Josiane Koudou et les membres de sa structure ont attiré l’attention des populations sur le respect du code de la route et la nécessité d’avoir un permis de conduire. Celles-ci ont été édifiées sur les précautions à prendre pour éviter au maximum les accidents sur la route et ne pas être victimes des IST/VIH/Sida. Le code de la route et le port du casque ont été enseignés, y compris des démonstrations publiques du port des préservatifs féminin et masculin.

Créée en 2010, l’ONG IPSDH intervient dans des projets à haute portée nationale tels que la réalisation de la voie Y4 à Abidjan, l’aménagement du carrefour Akwaba à Abidjan-Port-Bouet et la réalisation de la station d’énergie solaire à Boundiali. Elle intervenient également dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG).

Source : AIP

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / CHU de Treichville : La communauté libanaise engagée fait un don de matériel médical

Dans le cadre de son engagement continu envers le Centre Hospitalier Universitaire...

Santé

Santé / Le Ministre Dimba honore la Cote d’Ivoire en suisse

Le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture...

Santé

Santé / La mutuelle Gbémazo aux côtés du centre de santé urbain pour lutter contre le paludisme

La mutuelle de développement de Gbémazo, dans le département de Séguéla, était...