Accueil Internationale Santé : Mali / Établissements privés de soins de santé, 8 fermées en Commune I structures
InternationaleSanté

Santé : Mali / Établissements privés de soins de santé, 8 fermées en Commune I structures

Le ministère de la Santé et du Développement social à travers l’inspection de la santé, a fermé totalement ou partiellement, des établissements privés de soins de santé dans la Commune I du district de Bamako.

Pour défaut d’agrément, le département de la santé vient de faire fermer 8 cliniques et cabinets de soins médicaux, rien qu’en Commune I du district de Bamako.

Les différents établissements concernés sont : le centre Bia, le cabinet d’ophtalmologie “le reflet du sud”, le cabinet de soin “Eloi Sidibé”, le cabinet de soins infirmiers ophtalmologique “A ye Batima kota”, le cabinet de soins d’ophtalmologie d’Ibrahima Simpara, le cabinet de consultation d’ophtalmologie “Union–Optic », le cabinet médical de kinésithérapie, « Baane ».

Ils ont été fermés totalement pour défaut de licence d’exploitation. Le cabinet de soin « La merveille est fermée partiellement (fermeture de la salle d’accouchement).

Sur l’ordre de mission N°11/2023/MSDS-IS du 17 mai 2023 relatif à la vérification, le dit procès-verbal a été notifié aux promoteurs ne respectant les procédures d’exploitation des établissements privés de santé.

Source : abamako

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / Plus de 2 000 poches de sang transfusées en moyenne par an au CHR d’Agboville

Plus de 2 000 poches de sang sont transfusées en moyenne par...

Santé

Santé / Le ministre de la Santé Pierre Dimba invite les femmes enceintes à fréquenter l’hôpital général de Biankouma

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture...

Couverture MédiatiqueSanté

Don de sang / CNTS CI : 5ème Édition des samedis de la solidarité à Agboville

Le samedi 24 février 2024, la cour de la préfecture d’Agboville, a...