Accueil Internationale Santé : Sénégal / Nomination controversée à la division de lutte contre le sida le réseau national des PVVIH exprime ses préoccupations
InternationaleSanté

Santé : Sénégal / Nomination controversée à la division de lutte contre le sida le réseau national des PVVIH exprime ses préoccupations

Le Réseau National des Associations de Personnes vivant avec le VIH (RNP+), a exprimé sa vive inquiétude suite à la récente nomination d’un agent économiste à la tête de la Division de lutte contre le SIDA et les Infections Sexuellement Transmissibles. Cette décision surprenante du ministère de la Santé et de l’Action Sociale a suscité des réactions au sein de la communauté des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) au Sénégal.

Le RNP+, organisation dédiée à l’amélioration de la qualité de vie des PVVIH et des groupes vulnérables, a souligné que la prise en charge efficace du VIH/SIDA nécessite une maîtrise approfondie des soins et des avancées scientifiques. « La prise en charge et l’accompagnement des PVVIH nécessitent une compréhension parfaite de la cascade des soins VIH, » selon le communiqué signé par Mme Soukeyna Ndiaye présidente du conseil d’administration.

Sous la direction précédente d’un médecin infectiologue de renommée internationale, la Division de lutte contre le SIDA avait fait des avancées significatives. La décentralisation des soins et une prise en charge effective des personnes infectées ont été des réalisations majeures. Le Sénégal s’était engagé sur la voie de l’atteinte des objectifs des 3*95 d’ici 2030, une initiative clé dans la lutte contre le VIH/SIDA.

Le RNP+ craint que cette nomination ne compromette les acquis précieux obtenus dans la lutte contre le VIH/SIDA au Sénégal. « Nous exhortons le Ministre de la Santé, Ibrahima Sy, à garantir le maintien des acquis dans la prise en charge du VIH/SIDA et à protéger les personnes touchées par cette maladie, » a ajouté le communiqué.

Le Réseau National des PVVIH a appelé le ministre de la Santé à faire preuve de responsabilité et à ne poser aucun acte qui pourrait nuire à la protection et à la prise en charge des PVVIH. « Nous rappelons au ministre son devoir de protéger cette couche vulnérable que nous représentons, » a insisté le communiqué du RNP+.

Source : adakar

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

InternationaleSanté

Santé : Togo / Depuis Lomé, la CEDEAO prépare l’harmonisation des curricula de formation

Lomé, la capitale togolaise, accueille depuis mardi 16 juillet 2024, une rencontre...

InternationaleSanté

Santé : Togo / l’Assurance Maladie Universelle couvre déjà 800 000 personnes !

Au Togo, le projet d’Assurance maladie universelle (AMU) déployé en janvier dernier,...

Internationale

Guinée / Retour sur la déclaration du ministre CEDY relative à la proclamation des résultats partiels du CEE et du BEPC session 2024

Bien chers Élèves ; Mesdames et Messieurs les responsables du Système Éducatif...

Internationale

Guinée / Correction des copies surévaluées au CEE 2024 : Les travaux ont démarré à Conakry

Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a assisté ce mardi...