Accueil Internationale Sante : Sénégal / perspectives, le ministre de la Santé préoccupé par la prise en charge des urgences
InternationaleSanté

Sante : Sénégal / perspectives, le ministre de la Santé préoccupé par la prise en charge des urgences

Le ministre de la Santé et l’Action sociale a assuré que la prise en charge des urgences fait partie des priorités de son action, estimant que la gestion de cette problématique constituera l’un des indicateurs du niveau de performance et d’efficacité du système sanitaire.

‘’Les urgences font partie des priorités qu’on se fixe parce que c’est là qu’une bonne partie des Sénégalais ont l’habitude se plaindre”, a déclaré Ibrahima Sy, mardi, au terme d’une visite de trois structures sanitaires dakaroises.

Sur le retard de la prise en charge des malades, le ministre a indiqué qu’une réflexion est en train d’être menée pour la production d’un document sur une refonte des urgences au niveau national.

A cela s’ajoute, ‘’la volonté de faire en sorte que les urgences ne soient pas seulement une question du service d’aide médicale d’urgence (SAMU) ou une question de l’hôpital’’. ”Il s’agira d’une question qui sera prise en compte au niveau de toute la pyramide sanitaire du Sénégal’’, a t-il soutenu.

L’urgence, c’est au niveau d’un village avec un poste de santé, a relevé M. Sy, estimant qu’il s’agira de former l’infirmier-chef de poste, lui donner un équipement pour une prise en charge en cas de complication, avoir une ambulance médicalisée pour la référence des malades.

La gestion des urgences qui se fera ”de manière graduelle nécessite d’avoir le protocole, de le développer, de faire un programme des urgences (…) de refondre l’existant”, a-t-il dit.

Selon lui, le système de santé doit également être apte à répondre aux défis liés aux accidents de circulation et aux accidents vasculaires cérébraux (AVC).

A l’hôpital Albert Royer de Fann, le ministre a dit vouloir ”donner un signal fort sur l’importance de la prise en charge des enfants”.

‘’L’enfance occupe une place extrêmement importante. Lorsqu’on parle de l’enfance, on parle de la santé et de l’éducation’’, a déclaré Ibrahima Sy qui a tenu à saluer les efforts du personnel de santé qui travaille dans des conditions souvent difficiles.

Source : adakar

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Santé

Santé / CHU de Treichville : La communauté libanaise engagée fait un don de matériel médical

Dans le cadre de son engagement continu envers le Centre Hospitalier Universitaire...

Santé

Santé / Le Ministre Dimba honore la Cote d’Ivoire en suisse

Le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture...

Santé

Santé / La mutuelle Gbémazo aux côtés du centre de santé urbain pour lutter contre le paludisme

La mutuelle de développement de Gbémazo, dans le département de Séguéla, était...