Accueil Internationale Santé : Togo / La 5ème édition de la fête de la thérapie célébrée à Vogan
InternationaleSanté

Santé : Togo / La 5ème édition de la fête de la thérapie célébrée à Vogan

La 5ème édition de la fête de la thérapie a été célébrée, le samedi 10 juin à Vogan, dans la commune Vo 1.

Organisé par le maître spirituel, Fayosseh Edoh Djaguidi, cette fête quinquennale est placée sous le thème « J’ai besoin de la santé des autres pour être heureux ». Elle a réuni des autorités administratives, traditionnelles, militaires, politiques, professeurs des universités du pays, tradipraticiens, conseillers municipaux, invités du Bénin et du Ghana ainsi que la population, au-devant desquels, le préfet de Vo, Leguèdè Kokou Jérôme.

A travers cette célébration, les tradipraticiens réfléchissent sur leur système de thérapie afin d’en mesurer les forces et les faiblesses. L’événement a été marqué par la présentation de l’historique de la thérapie, la sensibilisation de l’assistance sur l’importance de la médecine traditionnelle, la présentation de certaines plantes et leurs vertus et la remise des attestations de participation.

Le préfet Leguèdè Kokou Jérôme s’est appesanti sur la relation qui existe entre la médecine traditionnelle et la médecine moderne ainsi que le sérieux qui doit prédominer dans la recherche de solution aux problèmes de la santé. Il a invité les praticiens de la thérapie à faire des recherches sur les vertus des plantes.

Le directeur préfectoral de la Santé de Vo, Dr Klevo Mawuko a souligné l’importance de la médecine traditionnelle qui fait ses preuves à l’image de la médecine moderne. Il a souhaité une franche collaboration entre les deux médecines afin de favoriser une variété de principes thérapeutiques au service des communautés. Il a remercié les ONG et les bonnes volontés qui fournissent des efforts dans la formation des tradithérapeutes.

Le maître spirituel, Fayosseh Edoh Djaguidi a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat pour la qualité de sa gouvernance empreinte de la politique d’inclusion qui garantit aux tradipraticiens de la médecine, leur place au plan national. Il a sensibilisé la population au respect des doses des produits et la durée des traitements.

 

Source : alome

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Internationale

Burkina Faso / Excellence scolaire 2024 : Le comité d’organisation déjà à pied d’œuvre

Le directeur de Cabinet et le Secrétaire général du département de l’éducation...

Examens ConcoursInternationale

Burkina Faso / BEPC 2024 : Bonne moisson

Félicitations à tous les acteurs pour cette réussite exceptionnelle malgré les défis...

Santé

Santé / Des activités de plaidoyer en faveur de l’amélioration de la réponse au VIH/SIDA lancées à San Pedro

Le Réseau des Organisations des populations clés de Côte d’Ivoire (ROPC-CI) et...