Accueil Internationale Santé : Burkina Faso / Le centre national de référence en médecine physique sera fonctionnel en juillet 2023
InternationaleSanté

Santé : Burkina Faso / Le centre national de référence en médecine physique sera fonctionnel en juillet 2023

Les difficultés liées au fonctionnement du Centre national de référence en médecine physique et réadaptation sont au centre d’échanges lors de la séance plénière qui se tient ce jour 13 juin 2023 à l’Assemblée législative de Transition (ALT).

Le Centre national de référence en médecine physique et réadaptation a été inauguré le 14 mai 2021, dans la commune de Komsilga, région du Centre. Sa construction a coûté à l’Etat 500 millions de francs CFA et dispose d’une unité de réadaptation physique , d’une unité de consultation, etc. Le centre a une capacité d’accueil de 150 patients par jour.

Pourtant, cela fait 2 ans maintenant qu’il n’est pas fonctionnel. Souleymane Ouédraogo, un membre de l’Assemblée législative de Transition a voulu savoir les difficultés liées au fonctionnement dudit centre et les dispositions prises pour le rendre fonctionnel.

Pour ce qui est des difficultés liées au fonctionnement du centre, le ministre de la Santé, M. Jean Claude Kargougou a fait observer que l’organisation du centre est à revoir et que l’’on doit travailler à ce que le centre bénéficie de ressources financières.

Entendez par là que le centre a été rattaché à l’Agence nationale de gestion des soins de santé primaire qui, selon le ministre Kargougou, n’a pas de ressources financières pour assurer le fonctionnement du centre en question. « C’est un centre qui a besoin de ressources propres» soutient le ministre.

Ainsi, dans l’optique de rendre fonctionnel le centre, le ministère de la Santé a pris un certain nombre de dispositions.

« Le ministère de la santé a pris la résolution de dégager une ligne budgétaire de 25 millions FCFA au profit de l’Agence nationale de gestion des soins de santé primaire» à l’effet qu’elle puisse assurer le fonctionnement du centre dès juillet 2023, rassure M. Jean Claude Kargougou.

« Je pense que courant juillet 2023, le centre doit commencer à prendre en charge ses premiers patients» a dit M. Kargougou qui a informé que toutes les couches sociales auront, sans difficultés majeures, accès à ce centre.

Le centre national de référence en médecine physique et réadaptation dont les travaux de construction ont débuté en 2014 est bâti sur une superficie d’un hectare.

Il offrira des prestations cliniques dont la consultation spécialisée en médecine physique et rééducation, la rééducation adultes et enfants, la périnéologie, l’ergothérapie, l’orthophonie et l’hydrothérapie.

L’Etat a formé 13 médecins spécialistes en médecine physique, 19 kinésithérapeutes de niveau licence et 08 de niveau master et 19 orthoprothésistes au profit du centre.

 

Source : aouaga

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Internationale

Guinée / MEPU-A : Conseil de Cabinet

Ce lundi 27 novembre 2023, le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de...

Internationale

Burkina Faso / SeSECi 2023 : Les scolaires s’engagent pour une citoyenneté responsable

Le lycée provincial Moussa KARGOUGOU de Kaya dans le Centre-Nord a servi...

Internationale

Burkina Faso / Éducation non formelle : La Pré-campagne d’alphabétisation va bon train

 La Direction Générale de l’éducation non formelle (DGENF) prépare la campagne d’alphabétisation...

InternationaleSanté

Santé : Centrafrique / Des réflexions en cours pour la réhabilitation de l’hôpital de l’Amitié

Le gouvernement centrafricain et ses partenaires chinois réfléchissent à la possibilité de...