Accueil Internationale Burkina Faso / Modernisation de la gestion des ressources humaines : Les gestionnaires RH s’approprient GR@INE
Internationale

Burkina Faso / Modernisation de la gestion des ressources humaines : Les gestionnaires RH s’approprient GR@INE

Les chefs de service en charge de la gestion des ressources humaines des directions régionales et provinciales s’apprêtent pour un grand saut dans l’ère de la Gestion Rationnelle et informatisée du personnel de l’éducation. Avec le déploiement en perspective de GR@INE, une application développée dans le cadre du Projet d’Appui au Programme de Développement Stratégique de l’Education de Base (PA-PDSEB), ils sont invités à une appropriation de la solution. Le secrétaire général du Ministère de l’éducation nationale, Monsieur Ibrahima SANON, a donné ce mardi 11 juillet, le top de départ de la série d’ateliers d’appropriation de GR@INE.

Une quarantaine de chefs de service RH du Centre-Est, du Sud-ouest et du Centre-ouest sont concernés par cette première session d’appropriation de la Gestion Rationnelle et Informatisée du personnel de l’éducation. Une dizaine de modules y sont développées sur les effectifs, les recrutements, la mobilité, de traiter les rémunérations, les récompenses, le contentieux, les absences, les congés…la plateforme affiche également un portail enseignants et des interfaces externes qui permettent de communiquer avec la plateforme SIGASPE (Système Intégré de Gestion administrative et salariale du personnel de l’Etat).

Pour une prise en main efficace de l’outil, les ateliers privilégient des travaux pratiques. En introduction, le directeur des Ressources Humaines, Monsieur Alassane OUATTARA et le coordonnateur du PA-PDSEB, Monsieur Adama SAMBA ont fait une présentation générale de l’application, de sa philosophie et des différents services qu’elle offre.

Au nombre des multiples vertus de GR@INE,  voici un aspect qui ne devrait pas déplaire aux agents du MENAPLN : « Avec GR@INE, l’agent peut à partir d’un click, et à partir de son domicile, se renseigner sur sa situation administrative, transmettre ou télécharger un acte administratif. C’est une économie substantielle de temps et de déplacements pour l’agent », professe Monsieur Ibrahima SANON. Outre l’agent, devra permettre à  l’administration de gagner en efficacité.

Les sessions de renforcement des capacités vont s’étaler sur tout le mois de Juillet. Après Bobo-Dioulasso, l’équipe de formateurs va mettre le cap sur Ziniaré, Koudougou et Tenkodogo.

Ces ateliers d’appropriation constituent non seulement des cadres qui permettent de tester les fonctionnalités des différents modules et d’apporter, d’éventuels correctifs, mais elles marquent du même coup le début du déploiement du logiciel dans les services de base.

Source : education.gov.bf

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Internationale

Mali / L’amélioration de la qualité de l’éducation des filles, une des priorités du gouvernement et ses partenaires

Dans le souci d’une meilleure coordination, de partage d’expériences d’appropriation nationale et...

Internationale

Mali / Lancement des examens de fin d’année scolaire 2023-2024

Le ministre de l’Education nationale, Dr Amadou SY SAVANÉ a donné le...

Internationale

Burkina Faso / Carnet d’audience : L’ONG Education Cannot Wait veut appuyer le système éducatif burkinabè à travers un nouveau programme

L’ONG Education Cannot Wait, présente une initiative ambitieuse en faveur des populations...

Internationale

Guinée / Fin de l’atelier préparatoire des examens nationaux session 2024

Soumettre les règlements généraux des examens à une commission restreinte afin de...