Accueil Nationale Côte d’Ivoire / La cérémonie de clôture du séminaire de validation des curricula de formation de l’Université de Bondoukou
Nationale

Côte d’Ivoire / La cérémonie de clôture du séminaire de validation des curricula de formation de l’Université de Bondoukou

Université de Bondoukou
Les curricula de formation validés
La cérémonie de clôture du séminaire de validation des curricula de formation de l’Université de Bondoukou a eu lieu ce samedi 15 juillet 2023 à Grand Bassam.
Elle a été présidée par le Directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur Arsène Kobea qui représentait à l’occasion le ministre Adama Diawara.
Pendant 72h, une centaine d’experts, d’universitaires et autres érudits s’est retrouvée dans la cité balnéaire de Grand Bassam pour plancher sur les curricula de formation de la future Université de Bondoukou qui ouvre ses portes en octobre prochain.
     
Après plusieurs heures de travaux en commission et de discussion en plénière, les séminaristes ont validé les curricula de formation de l’Université de Bondoukou.
Il s’agit des curricula de UFR Sciences des Arts, Industries Culturelles et Communication (SAICC), de l’UFR Sciences du Langage, lettres et langues étrangères (S3L), de l’UFR Sciences Humaines et Sociales (SHS), de l’UFR Gouvernance et Développement Durable (G2D) et des curricula de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et d’Urbanisme.
Le professeur Arsène Kobea, lors de son allocution a adressé ses

félicitations

aux séminaristes pour leur participation et le temps qu’ils ont consacré à l’élaboration de « cette matrice de formation qui répond à l’appel de l’excellence des futurs étudiants »

« Le séminaire de Grand Bassam remet les offres de formation de la toute nouvelle née des institutions d’enseignement supérieur du pays. Il se pose à la fois comme la fin d’un moment de réflexion portant sur la principale matière de l’initiative pédagogique et le début de la mise en œuvre du projet de gouvernance académique. Il est donc tout à fait objectif de souligner son importance qui préfigure la qualité des offres de formation et partant l’excellence souhaitées », a déclaré le directeur de cabinet du MESRS.
Puis de mentionner, « les résultats auxquels nous sommes parvenus, nous donnent l’occasion d’apporter notre contribution à l’ambitieux programme du Chef de l’Etat en ce qui concerne l’année de la jeunesse. Après plus de 19 mois de travail intense, je peux dire avec la réserve que sur le plan pédagogique l’Université de Bondoukou est prête à bonne date pour la prochaine rentrée académique. Cela est rendu possible grâce aux efforts conjugués de tout le monde dont principalement vous les séminaristes. Je pense que nous n’avons pas eu tort de placer en ces assises un réel espoir qui puisse propulser la formation académique ainsi que la recherche scientifique dans notre pays »

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Couverture MédiatiqueNationaleSanté

Don de sang / Lancement des collectes dans les ministères et structures étatiques

Donner son sang, c’est offrir la vie et répandre l’espoir en un...

Nationale

Côte d’Ivoire / Des prix d’excellence décernés aux instituteurs et élèves à Nahio

L’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (lEPP) de Nahio, localité située à...

Nationale

Côte d’Ivoire / L’INP-HB se dote d’une cellule genre

L’institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) s’est doté d’une cellule genre le mercredi...