Accueil Nationale Côte d’Ivoire / Non à la fraude aux examens 
Nationale

Côte d’Ivoire / Non à la fraude aux examens 

Le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation dans sa lutte contre les fraudes à l’examen, entreprend une vaste campagne de sensibilisation. Il utilise donc tous les différents canaux de communication notamment les pages de réseaux sociaux vu la visibilité qu’offre internet.
Cependant certains individus profitent également de cette visibilité pour promouvoir la fraude. Des publications sont relayées dans le but d’inciter à la tricherie. AAB fait partie de ces personnes.
La Côte d’Ivoire a enregistré des cas de fraude au cours des examens nationaux. Pour réussir sa mission d’éradiquer la tricherie à l’examen, le ministère de l’éducation nationale met l’accent sur la sensibilisation. La télévision, les panneaux publicitaires et internet sont les moyens utilisés pour toucher bon nombre de personnes.
Cette campagne est encouragée et bien reçue par la population. C’est ainsi que plusieurs signalements ont été faits via la messagerie privée de la page Plcc- Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité , dénonçant un réseau de fraudeurs sur les réseaux sociaux. Ces derniers se disant inspecteurs de la Direction des Examens et Concours (#DECO), incitent les candidats à les contacter afin de recevoir les corrigés des différentes épreuves et cela, moyennant une certaine somme d’argent que les intéressés devraient verser sur leur compte mobile money.
Les investigations menées par la #PLCC soutenue par le Laboratoire de Criminalistique Numérique (#LCN) ont conduit à AAB. Il est soumis à une audition au cours de laquelle il reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Il révèle qu’il ne détient aucun sujet corrigé, et que son intention était d’arnaquer les personnes intéressées. Sa stratégie était de ne plus donner de suite après avoir reçu l’argent sur son compte mobile money. Il a alors pu arnaquer une dizaine de personnes.
AAB a été conduit au parquet pour répondre de ses actes.
– Frauder peut vous mener tout droit dans les filets des escrocs comme ce cas présenté.
– Frauder est passible de suspension ou interdiction de passer un examen.
– Frauder est passible de poursuites judiciaires.
Ayez plutôt le goût du travail! Le risque n’en vaut pas la chandelle!
Bonne chance aux candidats aux examens!!!

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

Couverture MédiatiqueNationaleSanté

Don de sang / Lancement des collectes dans les ministères et structures étatiques

Donner son sang, c’est offrir la vie et répandre l’espoir en un...

Nationale

Côte d’Ivoire / Des prix d’excellence décernés aux instituteurs et élèves à Nahio

L’Inspection de l’enseignement préscolaire et primaire (lEPP) de Nahio, localité située à...

Nationale

Côte d’Ivoire / L’INP-HB se dote d’une cellule genre

L’institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) s’est doté d’une cellule genre le mercredi...