Accueil Examens Concours Mali / Début des épreuves écrites du BEPC, Session 2023 : le Professeur Natatou réitère l’engagement du gouvernement à lutter contre la fraude pour un examen propre
Examens ConcoursInternationale

Mali / Début des épreuves écrites du BEPC, Session 2023 : le Professeur Natatou réitère l’engagement du gouvernement à lutter contre la fraude pour un examen propre

Dans le cadre de l’organisation des épreuves écrites de l’examen du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC session 2023), le Ministre de l’Education Nationale, Pr Ibrahim Natatou a procédé ce Mardi 13 juin 2023 à 8h 00 au centre 1 basé au CES Bayero de Birnin N’Gaouré au lancement officiel de cet examen.

Accompagné d’une forte délégation venue de Niamey, composée des membres des institutions nationales( Présidence de la République, Primature, Assemblée Nationale, CESOC, HALCIA), des syndicats et associations du secteur de l’Education, le Ministre Pr Natatou est accueilli à margou béné par la délégation régionale à leur tête le Gouverneur de la région de Dosso, Albachir Aboubacar.

Peu après l’ouverture de la première enveloppe scellée contenant les épreuves de Francais dans la salle N° 1 du même centre, le Ministre de l’Education Nationale a réitéré son engagement à lutter contre la fraude pour une école nigérienne de qualité.

” Outre l’implication effective de la HALCIA à tous les niveaux dans la supervision du déroulement de l’examen.
Le Ministère de L’Education Nationale a adopté plusieurs mesures, notamment la sécurisation du processus d’élaboration et de reproduction des épreuves ; le transport des épreuves par voie aérienne ; la sécurisation systématique, par les Forces de Défense et de Sécurité, des épreuves et des copies des candidats ;
– La création de centres d’examens spéciaux sécurisés à Banibangou, Bosso et Makalondi pour circonscrire le déplacement des candidats de ces zones d’insécurité, et l’ interdiction formelle du port d’appareils connectés dans les salles d’examen “.

Le Pr Natatou a indiqué que les autorités nigeriennes accordent une importance capitale et une valeur intrinsèque à cet examen et surtout aux diplômes. Il a aussi rappelé aux candidats que le BEPC n’est pas un concours où le nombre est limité mais un examen où il n’y a pas de limite pour ceux qui auront admis. Il a saisi l’occasion pour prodiguer des conseils avant de souhaiter bonne chance à tous les candidats sur l’ensemble du territoire national.

C’est ainsi que, sur le plan national, 140 687 candidats sont appelés à se présenter, parmi lesquels 69 566 filles, soit 49,45 % et 71 121 garçons, soit un pourcentage de 50,55 %.
Le Ministre s’est réjoui au passage, du progrès accompli en termes de parité fille/garçon dont l’écart se réduit progressivement en faveur des filles.

Au total, ce sont 373 centres d’examens organisés en 353 jurys de correction qui vont accueillir les candidats à travers le pays. Les résultats sont attendus la semaine prochaine.

 

Source : abamako

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

InternationaleSanté

Santé : Togo / Diabète, des médecins spécialistes renforcent la compréhension des populations

Lomé, Le centre Diabeobe a organisé en collaboration avec des associations de...

Internationale

Bénin / Universités africaines : Vers un enseignement de qualité pour booster la croissance économique

Réduire la pauvreté et accéder au développement durable, telle est l’ambition de...

Internationale

Burkina Faso / Examens de fin d’année : Le Nahouri satisfait des résultats

Le taux des résultats des examens de fin d’année, est jugé satisfaisant...