Accueil Internationale Santé : Niger / Début de la campagne nationale de prévention du paludisme
InternationaleSanté

Santé : Niger / Début de la campagne nationale de prévention du paludisme

Sous la présidence du ministre de la Santé publique et des affaires sociales, Idi Illiassou Mainassara, le Niger a lancé une campagne nationale de prévention du paludisme visant à protéger près de cinq millions d’enfants âgés de trois à cinquante-neuf mois.

Samedi dernier, au Centre de santé intégré du quartier Dar-Salam de Niamey, les autorités nigériennes ont donné le coup d’envoi d’une ambitieuse campagne nationale de prévention du paludisme, mettant l’accent sur la protection des enfants âgés de trois à cinquante-neuf mois, la tranche d’âge la plus vulnérable. Avec l’objectif de toucher près de cinq millions d’enfants, cette initiative vise à réduire l’impact dévastateur du paludisme qui continue de sévir dans le pays, en particulier pendant la saison des pluies.

Selon une note de la direction de la communication du ministère de la Santé publique et des affaires sociales, la saison des pluies, qui s’étend de juin à septembre, est une période critique en raison de la forte densité de moustiques qui en résulte, entraînant un nombre élevé d’épisodes de paludisme, principalement chez les jeunes enfants. La campagne sera déployée dans 67 des 72 districts sanitaires du Niger, ciblant 4 millions 811 mille 757 enfants âgés de trois à cinquante-neuf mois, offrant ainsi une chance précieuse de protéger les plus vulnérables contre cette maladie mortelle.

La campagne de prévention est minutieusement planifiée et s’étalera sur plusieurs mois, comprenant trois, quatre ou cinq passages espacés d’un mois. À chaque étape, chaque enfant éligible au programme recevra trois doses du traitement, dont la première sera administrée en présence du distributeur. Les deux autres doses seront remises aux parents pour être administrées à domicile respectivement le deuxième et le troisième jour après la première prise. Cette approche vise à assurer une protection maximale et à renforcer l’efficacité de la campagne.

Un million de cas et milliers de décès du paludisme
En 2021 et 2022, le Niger a été durement touché par le paludisme, enregistrant des millions de cas et des milliers de décès.

Face à cette réalité alarmante, les autorités nigériennes ont pris des mesures proactives pour endiguer cette maladie mortelle et protéger l’avenir de la nation. La campagne nationale de prévention du paludisme marque un tournant majeur dans la lutte contre cette épidémie et offre un espoir concret pour les générations futures du Niger. En unissant leurs efforts pour atteindre les populations les plus vulnérables, le pays montre une détermination sans faille à construire un avenir plus sain et plus sûr pour tous.

Source : aniamey

laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK ...

Publicité

Articles Liés

InternationaleSanté

Santé : Gabon / Des investisseurs Turcs acquièrent la construction d’un nouvel hôpital à Port-Gentil

FB Group, un consortium d’investisseurs turcs, a obtenu de l’État gabonais le...

InternationaleSanté

Santé : Burkina Faso / Imagerie par résonance magnétique l’hôpital Souro Sanou dispose désormais de son appareil

Le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambela a procédé à l’inauguration...

Examens ConcoursInternationale

Mali / Annulation du concours de la fonction publique : La conséquence du butin mal partagé !

Des cadres se sont chamaillés autour du partage des fruits du vol....